• 20

L’huile de cannabidiol (CBD) est un produit dérivé du cannabis. C’est un type de cannabinoïde, qui sont les produits chimiques que l’on trouve naturellement dans les plantes de marijuana. Même s’il provient de plantes de marijuana, le CBD ne crée pas d’effet “high” ni aucune forme d’intoxication – qui est causée par un autre cannabinoïde, connu sous le nom de THC.

Il y a une certaine controverse autour des produits du cannabis comme l’huile de la CBD en raison de la consommation de marijuana à des fins récréatives. Mais on est de plus en plus conscient des bienfaits possibles de l’huile de la CBD pour la santé. Voici ce que vous devez savoir sur les six utilisations médicales potentielles de CBD et où en est la recherche :

1. Soulagement de l’anxiété

Le CBD peut vous aider à gérer votre anxiété. Les chercheurs pensent qu’il pourrait modifier la façon dont les récepteurs de votre cerveau réagissent à la sérotonine, une substance chimique liée à la santé mentale. Les récepteurs sont de minuscules protéines attachées à vos cellules qui reçoivent des messages chimiques et aident vos cellules à répondre à différents stimuli.

Une étude a montré qu’une dose de 600 mg de CBD aidait les personnes souffrant d’anxiété sociale à prononcer un discours. D’autres études antérieures réalisées sur des animaux ont montré que le CBD pourrait aider à soulager l’anxiété en

  • réduisant le stress
  • diminuant les effets physiologiques de l’anxiété, tels que l’accélération du rythme cardiaque
  • améliorant les symptômes du syndrome de stress post-traumatique (SSPT)
  • induisant le sommeil en cas d’insomnie

2. Anti-crise

La CBD a déjà fait la une des journaux, en tant que traitement possible de l’épilepsie. La recherche n’en est qu’à ses débuts. Les chercheurs testent actuellement dans quelle mesure le CBD peut réduire le nombre de crises chez les personnes épileptiques, ainsi que sa sécurité. La Société américaine d’épilepsie affirme que la recherche sur le cannabidiol offre un espoir pour les troubles liés aux crises, et que des recherches sont actuellement menées pour mieux comprendre son utilisation sûre.

Une étude de 2016 a porté sur 214 personnes atteintes d’épilepsie. Les participants à l’étude ont ajouté des doses orales de 2 à 5 mg de CBD par jour à leurs médicaments antiépileptiques existants. Les chercheurs de l’étude ont suivi les participants pendant 12 semaines, enregistrant les éventuels effets secondaires négatifs et vérifiant la fréquence de leurs crises. Dans l’ensemble, les participants ont eu 36,5 % de crises en moins par mois. Cependant, des effets secondaires graves ont été enregistrés chez 12 % des participants.

3. Neuroprotecteur

Les chercheurs étudient un récepteur situé dans le cerveau pour découvrir comment la CDB pourrait aider les personnes atteintes de troubles neurodégénératifs, c’est-à-dire de maladies qui entraînent une détérioration du cerveau et des nerfs au fil du temps. Ce récepteur est connu sous le nom de CB1.

Les chercheurs étudient l’utilisation de l’huile de la CBD pour le traitement de :

  • la maladie d’Alzheimer
  • la sclérose en plaques (SEP)
  • la maladie de Parkinson
  • des AVC (Accident Vasculaire Cérébral)

L’huile de CBD peut également réduire l’inflammation qui peut aggraver les symptômes neurodégénératifs. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement les effets de l’huile de CBD sur les maladies neurodégénératives.

4. Soulagement de la douleur

Les effets de l’huile de CBD sur les récepteurs de votre cerveau peuvent également vous aider à gérer la douleur. Des études ont montré que le cannabis peut offrir certains avantages lorsqu’il est pris après des traitements de chimiothérapie. D’autres études précliniques parrainées par le National Institutes of Health se penchent également sur le rôle du cannabis dans le soulagement des symptômes causés par :

  • l’arthrite
  • la douleur chronique
  • Douleur liée à la sclérose en plaques
  • douleurs musculaires
  • les lésions de la moelle épinière

Les nabiximols (Sativex), un médicament contre la sclérose en plaques fabriqué à partir d’une combinaison de TCH et de CBD, est approuvé au Royaume-Uni et au Canada pour traiter la douleur liée à la SEP. Toutefois, les chercheurs pensent que le CBD contenu dans le médicament pourrait contribuer davantage par ses propriétés anti-inflammatoires qu’en agissant contre la douleur. Des essais cliniques du CBD sont nécessaires pour déterminer s’il doit ou non être utilisé pour le traitement de la douleur.

5. Anti-acné

Les effets du CBD sur les récepteurs du système immunitaire peuvent contribuer à réduire l’inflammation globale dans l’organisme. En retour, l’huile de CBD peut offrir des avantages pour la gestion de l’acné. Une étude humaine publiée dans le Journal of Clinical Investigation a révélé que l’huile empêchait l’activité des glandes sébacées. Ces glandes sont responsables de la production de sébum, une substance huileuse naturelle qui hydrate la peau. Cependant, un excès de sébum peut entraîner de l’acné.

Avant d’envisager l’utilisation d’une huile de la CBD pour le traitement de l’acné, il est bon d’en discuter avec votre dermatologue. D’autres études sur l’homme sont nécessaires pour évaluer les avantages potentiels du CBD pour l’acné.

5. Traitement du cancer

Certaines études ont examiné le rôle de CBD dans la prévention de la croissance des cellules cancéreuses, mais la recherche n’en est encore qu’à ses débuts. Selon certaines études, le CBD pourrait contribuer à atténuer les symptômes du cancer et les effets secondaires du traitement du cancer. Cependant, le NCI ne soutient pas totalement toute forme de cannabis comme traitement du cancer. L’action du CBD qui est prometteuse pour le traitement du cancer est sa capacité à modérer l’inflammation et à modifier la façon dont les cellules se reproduisent. Le CBD a pour effet de réduire la capacité de certains types de cellules tumorales à se reproduire.

Comment utiliser l’huile de CBD

La CDB est extraite des plantes de marijuana sous forme d’huile ou de poudre. Elle peut être mélangée à des crèmes ou des gels. Ils peuvent être mis en gélules et pris par voie orale, ou être frottés sur la peau. Le médicament contre la sclérose en plaques, le nabiximol, est vaporisé sous forme de liquide dans la bouche. La manière dont il doit être ingéré dépend en grande partie de son utilisation. Consultez votre médecin avant d’utiliser une huile à base de CBD.

Effets secondaires de l’huile de CBD

L’huile de CBD ne présente généralement pas de risques majeurs pour les utilisateurs. Cependant, des effets secondaires sont possibles. Parmi ceux-ci, on peut citer

  • dépression
  • vertiges
  • hallucinations
  • hypotension artérielle
  • symptômes de sevrage, tels que l’irritabilité et l’insomnie

Des études plus approfondies sur l’homme sont nécessaires pour bien comprendre l’éventail des risques et des effets secondaires que l’huile de CBD peut causer. Les études sur l’huile de CBD ne sont pas courantes. Cela s’explique en partie par le fait que les substances comme le cannabis sont très réglementées dans certains pays et interdit dans d’autres, ce qui pose certains obstacles aux chercheurs. Avec la légalisation des produits à base de marijuana, il est possible d’effectuer davantage de recherches, et les réponses seront plus nombreuses.

L’huile de CBD est-il légal ?

Les produits dérivés du chanvre de CBD (contenant moins de 0,2 % de THC) sont légaux en France. Les produits dérivés de la marijuana sont illégaux en France si le taux de THC n’est pas inférieur à 0,2%.