• 84

De toutes les raisons pour lesquelles le tabac crée une dépendance chez tant de personnes, le fait qu’il contienne de la nicotine est probablement la moins importante. C’est précisément le fait qu’il s’agit d’une habitude, généralement établie sur une longue période – dans la plupart des cas plusieurs années – qui rend sa correction si difficile.

L’huile de CBD réduit naturellement l’anxiété et aide à se détendre, ce qui est un avantage supplémentaire pour aider les gens à se débarrasser de cette habitude. De nombreux fumeurs fument simplement parce qu’ils aiment inhaler une substance qui les aide à rester détendus.

Le rôle possible du CBD en tant que substance antidépendance devient de plus en plus important. Après avoir examiné ce mécanisme d’action, il est d’abord conclu que “le CBD a été associé à de nombreux circuits neuronaux impliqués dans l’acquisition de la dépendance et les comportements de recherche de drogue qui en découlent, ce qui en fait un candidat intéressant pour le traitement des troubles liés à la consommation de substances.

Que dit la science sur l’utilisation du CDB pour arrêter de fumer ?
Une étude sur le CDB réalisée par Freidbert Weiss a donné des résultats positifs en ce qui concerne l’utilisation du CDB pour traiter la dépendance. Bien que cette étude particulière ait été menée sur des rats souffrant de dépendances conditionnées par l’alcool ou la cocaïne, elle met en lumière le pouvoir du CDB comme moyen efficace de guérir la dépendance. Les chercheurs spéculent depuis un certain temps que “les médicaments qui perturbent le système endocannabinoïde pourraient être un traitement efficace contre la dépendance à la nicotine”, mais d’autres études sont nécessaires.

En 2013, une étude publiée sur les comportements addictifs a révélé que le CDB pourrait contribuer à diminuer la consommation de tabac chez les fumeurs.

D’autres études ont également prouvé que le CDB peut avoir un effet positif sur les voies de la dopamine, et qu’elles sont si étroitement liées au développement des dépendances et des habitudes.

Un nouvel éclairage sur la recherche en matière d’addiction et de cannabinoïdes.
Dans l’une des études les plus récentes et les plus prometteuses sur l’administration du Cannabidiol (CBD), menée par le groupe de recherche britannique dirigé par le Dr Hindocha de l’Université de Bristol et publiée dans la revue Addiction, il est rapporté que 30 utilisateurs dépendants de l’usage de cigarettes à la nicotine se sont vu administrer 800 mg de CBD avec les résultats suivants :

L’administration du CBD a réduit l’attention portée aux images de mégots de cigarettes pendant les périodes d’abstinence.
L’administration du CBD a réduit l’effet “plaisir” de l’exposition à la cigarette.
Aucune amélioration n’a été constatée en ce qui concerne la mémoire spatiale ou verbale au cours de cette période.
Pour conclure, il n’est pas facile de mettre fin à une habitude profondément enracinée comme le tabagisme, mais avec la bonne stratégie et une forte détermination, c’est possible. Le CDB joue un rôle d’allié contre l’anxiété et cela est particulièrement utile pour les personnes qui ont pris la décision d’arrêter de fumer et qui veulent se tenir à l’écart de la nicotine.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)